عربي
Date: 12/03/2019
  • JE N'AI JAMAIS PERDU ESPOIR QUE LA FRANCE PUISSE RENFORCER SES INVESTISSEMENT A DJIBOUTI, DÉCLARÉ LE PRÉSIDENT GUELLEH

    Lors d'une conférence de presse conjointe tenue au palais de la République, le président Ismail Omar Guelleh a souligné les opportunités offertes par notre pays aux investisseurs français, notamment en matière d’infrastructures. 

    "Des opportunités existent pour les sociétés françaises, notamment en matière d'infrastructures. Notre pays est ouvert. Je n'ai jamais perdu espoir que la France puisse renforcer ses investissements à Djibouti", a affirmé le président Guelleh.

    Le chef de l’Etat djiboutien a fait savoir qu’il existe la nouvelle zone franche internationale de Djibouti qui, a-t-il dit, est disposée à accueillir les PME et PMI françaises. 

    « La nouvelle zone franche internationale de Djibouti est disposée à accueillir les PME et PMI françaises qui souhaitent se rapprocher de leurs marchés d’exportation ou trouver des nouveaux débouchés pour leurs produits", a précisé le président de la République, M. Ismail Omar Guelleh. 

    A Djibouti, où la France dispose de sa plus grande base militaire d'Afrique (1.400 soldats), Emmanuel Macron s'est pour sa part employé à rassurer sur "l'attention constante" de la France et son souhait de poursuivre cette coopération et "de pouvoir intensifier la lutte contre la piraterie".

    "Djibouti, un partenaire historique et un allié stratégique de la France", est "le point d'entrée de la région. Djibouti a joué un rôle majeur dans la sécurisation de la Somalie. Notre souhait est de poursuivre cette coopération (...) et d'intensifier la lutte contre la piraterie", a précisé quant à lui le président Macron. 

    "Les entreprises françaises sont là, elles reviennent et sont en mesure de proposer un partenariat respectueux", a martelé Emmanuel Macron, citant "plusieurs investissements en cours de finalisation" dans les domaines des transports maritimes, d'énergies renouvelables et de logistique. 

    A la tête d’une forte délégation comprenant des ministres et d’hommes d’affaires, le président Emmanuel Macron a conclu son étape djiboutienne par une visite à la base militaire française 188 avec une adresse aux militaires, saluant « leur capacité à rayonner dans toute la région, à lutter contre le terrorisme et contre la piraterie et faire face à tous les risques ». 

    « Votre mission ici, a-t-il insisté, permet de protéger, de renseigner, de lutter contre de telles actions. »