LES AMBASSADES

VOS AVIS

VOS AVIS

 

Loi n° 91/AN/00/4ème L du 10 juillet 2000 portant définition du sceau de la République.
L'ASSEMBLEE NATIONALE A ADOPTE
LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE PROMULGUE
LA LOI DONT LA TENEUR SUIT :
VU La Constitution du 15 septembre 1992 ;
VU Le Décret n°99-0059/PRE du 12 mai 1999 portant nomination des membres du Gouvernement et fixant leurs attributions ;

Article 1er :
Le sceau de la République de Djibouti est représenté par une couronne de lauriers à l'intérieur de laquelle figurent un bouclier et une lance surmontée d'une étoile à cinq branches. Le bouclier et la lance sont entourés de part et d'autre par deux mains tenant chacune le poignard traditionnel djiboutien.

Article 2 :
La couronne de lauriers est représentative de la paix reconnue au peuple djiboutien après sa victoire lors de l'accession à l'indépendance le 27 juin 1977.
Le bouclier, la lance et l'étoile symbolisent la défense de la souveraineté nationale et de l'intégrité du Territoire.
Les deux poignards traditionnels tenus par deux mains symbolisent la culture et les traditions du peuple comme fondement de la Solidarité Nationale.

Article 3 :
Le sceau est réservé à l'usage exclusif du Président de la République, de l'Assemblée Nationale et du Conseil Constitutionnel. Le Président de la République peut mandater pour son utilisation le Ministre des Affaires Étrangères et les Ambassadeurs accrédités.

Article 4 :
La présente loi sera publiée au Journal Officiel de la République de Djibouti dès sa promulgation et exécutée comme loi de l'État.


Fait à Djibouti, le 10 juillet 2000.
Par le Président de la République,
chef du Gouvernement
ISMAÏL OMAR GUELLEH

Djibouti : Place financière internationale


Avec une politique de taux de change axée sur le maintien d'une parité fixe avec le dollar, la Banque de Djibouti a subi libéralisme financier qui lui permet de devenir une base financière régionale offrant des services attractifs, dynamique et sécuritaire pour les opérateurs régionaux . Le secteur financier bénéficie également de l’impulsion supplémentaire dans le système de câble sous-marin qui garantit des transactions rapides et sécurisées.
Actuellement , Djibouti dispose de onze banques desservant une population de 800.000.

Le secteur bancaire à Djibouti

Le secteur bancaire joue un rôle vital dans l'économie nationale et emploie plus de 400 personnes, représentant plus de 5% du PIB. La position géographique de Djibouti et sa stabilité politique et économique ont permis à la nation pour créer un secteur financier dynamique.

En effet , attirés par la sécurité et la liberté de mouvement dont bénéficie le marché des capitaux, de nouvelles banques sont en train de queue pour être dans la liste des banques agréées par la Banque Centrale de Djibouti.

L'application stricte de la réglementation et les normes internationales prudentes ont permis au secteur financier d'avoir un système bancaire sain et fiable, permettant aux investisseurs de profiter de la liberté des mouvements de capitaux.

En plus de la Banque centrale de Djibouti , Djibouti dispose de onze établissements de crédit qui fournissent des services bancaires à Djibouti :
Banque pour le Commerce et l'Industrie Mer Rouge ( BCIMR )
Banque Indosuez - Mer Rouge ( Bank of Africa )
Commercial Bank International SA ( Malaisie) .
Saba Islamic Bank ( Yémen)
Cak International Bank ( Yémen)
Banque de dépôt et de crédit (Suisse).
Salaam Banque africaine tenu par des hommes d'affaires somaliens.
Dahabshil International Bank ( groupe Dahabshil ) .
Shoura Bank ( Egypte)
Warka Bank ( Koweït)
Exim Bank ( Tanzanie)

Dans l'année à venir , il est prévu que deux ou trois nouvelles banques supplémentaires ont ouvert boutique à Djibouti.

Le capital minimum des banques et établissements financiers est fixé à trois cents 300 millions DJF , Franc Djibouti, suite à la promulgation de la nouvelle loi bancaire en 2005. Le pays compte désormais onze banques pour une population de moins d'un million d'habitants, avec un taux de bancarisation encore très faible.

En 2010, le crédit au secteur privé accordé par le système a enregistré une augmentation annuelle de 30% à 23% en 2007 dans un contexte de baisse des taux d'intérêt. Avoirs extérieurs du système bancaire affiche une progression de 27,2 % au cours des deux dernières années, pour atteindre près de 800 millions à la fin de 2010.
En outre, n'importe quel acteur économique, peut résident ou non -résident , sans délai , procéder à l'ouverture d'un compte et transférer de l'argent partout dans le monde .

La stabilité politique et économique, et l'ouverture vers l'extérieur est autorisé par une infrastructure de réseau de télécommunications et le développement de l'utilisation d'Internet sont des atouts importants disponibles dans les centres financiers régionaux de Djibouti.

En outre, les banques locales sont affiliées au réseau SWIFT et peuvent effectuer toutes leurs transactions transférer ou recevoir des envois de fonds dans des conditions idéales à la fois sur le temps et en toute sécurité.

Les banques pourraient également se spécialiser dans des services tels que la gestion de fortune et de conseil en investissement, ils détiendraient le monopole dans la région et pourrait attirer de nombreux commerçants d'Afrique de l'Est.

La présence d'une monnaie librement convertible et stable combinée à une position géographique unique et infrastructure bancaire et un réseau de télécommunication moderne et fiable rend le secteur financier de Djibouti dynamique et attractif. Les investisseurs régionaux et hommes d'affaires sont les bienvenus à Djibouti. Nous donnons toutes les facilités que vous avez besoin rapidement et en toute sécurité. Il est unique en Afrique.

Djibouti est une république de type présidentiel et pluraliste. Le Président de la République qui est aussi chef du gouvernement, est élu au suffrage universel direct pour 6 ans renouvelable une seule fois. Il nomme les différents ministres sur proposition du premier Ministre et peut les révoquer. Les Ministres sont chargés de mettre en oeuvre la politique du gouvernement. Le pouvoir législatif revient à l'Assemblée Nationale constituée d’une chambre unique avec 65 députés élus au suffrage universel sur une liste pour 5 ans.

Il y a une indépendance réciproque du Président de la République et de l'Assemblée Nationale.
Le Président ne dispose donc pas du pouvoir de prononcer la dissolution de l'assemblée et celle - ci ne peut, de son côté, mettre en cause la responsabilité du Président.
Les autres institutions prévues par la constitution sont le Conseil Constitutionnel, le Conseil Supérieur de la Magistrature, la Haute Cour de Justice et le Médiateur de la République.

 

Géographie

La République de Djibouti, dotée d’une superficie de 23.200 km2, est située dans la Corne de l’Afrique et partage des frontières avec l’Érythrée au Nord, l’Éthiopie à l’Ouest et au Sud et avec la Somalie au Sud - Est. Elle possède une façade maritime longue de 370 km qui donne sur la Mer Rouge et le Golfe d’Aden.

 

Population

La population de Djibouti est estimée en 1998 à 680.000 habitants dont plus de deux tiers vit dans Djibouti-ville, la capitale du pays. Le taux d’accroissement de la population est très élevé (6%) dont 3% du au flux migratoire. Les langues officielles du pays sont le français et l’arabe. Le somali et l’afar sont les langues nationales. La majorité de la population (98%) est de religion musulmane de rite sunnite. Les jeunes de moins de 20 ans représentent près de 53% de la population du pays.

PHOTOTHEQUE

ENREGISTREMENT VIDEO

Contactez-nous !

Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale
BP :1863
Tél. : +21 35 24 71
Fax : +21 35 38 40
E-mail : moussagora@yahoo.com

Copyright © 2014 Site officiel du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale V.3- Tous droits réservés Email:moussagora@yahoo.com